Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Sentiers balisés Sentiers pédestres

Sentiers pédestres

{mosmap kml='http://balade-rando-pyrenees.com/kml/Sentiers-pedestres.kml'|width='650px'|height='250px' |zoom='10'|zoomWheel='0'|mapType='terrain'}

Comment bien préparer une randonnée.

Comment bien préparer une randonnée.



La randonnée s'imagine seul, à deux, en petit ou grand groupe, pour une journée ou plusieurs jours, préparer une randonnée est indispensable et peut se révéler vital si un imprévu grave survient. C’est aussi un avant-goût du plaisir de la randonnée à venir. Notre premier conseil est de rester dans l'esprit de la randonnée moment de partage et d'échange, il est préférable de partie au minimum à deux.

La randonnée est et doit rester un plaisir, celui de la découverte et de l’aventure, mais l’évaluation des risques et des nécessités fait aussi partir du programme.



Cinq préoccupations à avoir avant le départ pour zéro souci pendant la rando.

Petit guide pour garder les pieds sur terre, partir l’esprit léger et revenir prêt à repartir.



- Première préoccupation : les randonneurs participants.

L’expérience de chaque randonneur et l’expérience du groupe sont à prendre en compte. Il est important de savoir avant le départ combien d’entre eux ont déjà pratiqué la randonnée, qui a des problèmes de santé (diabète, allergies ou autre). Si le groupe est homogène en compétence et en expérience, si la condition physique de chacun est bonne, si dans le groupe quelqu’un a suffisamment d’expérience pour prendre les choses en main et prendre des décisions en cas de problème, voilà une randonnée qui s’annonce plutôt bien !



- Deuxième préoccupation : l’itinéraire.

Planifier l’itinéraire est indispensable. Pour avoir un aperçu précis de la région, du dénivelé, des temps de marche, des distances, des possibilités de bivouacs, des refuges, des endroits à voir (ou à éviter), n’hésitez à aller sur Internet, procurez-vous un guide, parlez avec d’autres randonneurs ayant déjà suivi ce parcours.

Veillez à bien organiser le départ, l’arrivée et les étapes. Souciez-vous du point de départ, à quelle heure partir et où dormir la veille, du point d’arrivée, comment en repartir.

Si vous prévoyez de camper, renseignez-vous. Il n’est pas toujours possible de camper n’importe où. Si votre choix porte sur la nuit en refuge, vérifiez que les refuges sont ouverts et disponibles, et pensez à réserver à l’avance et à emporter de l’argent liquide pour payer les nuitées.

Prévoyez les étapes sans vous surévaluer, et basez le rythme de la randonnée sur les personnes les plus lentes, surtout s’il y a des enfants ou des randonneurs inexpérimentés. Pour cela, veillez à bien évaluer les dénivelés, les distances, les difficultés spécifiques du parcours, le poids des sacs, les pauses et les repas.

N’hésitez pas à prévoir large, c’est une rando, pas un parcours du combattant !



- Troisième préoccupation : le matériel.

Élément crucial de la rando : le sac ! Faites une liste pour ne rien oublier. Parmi les indispensables, il vous faudra une carte, une boussole,
une gourde, une lampe (frontale, c’est plus pratique), un couteau à plusieurs fonctions, des jumelles,
votre petit (et léger) équipement personnel, des céréales et des fruits secs, vos lunettes de soleil, de la crème solaire, un chapeau ou une casquette, un bon pull, un poncho de pluie ( ceux qui englobent le sac sont très utiles en cas d’averse), une couverture de survie,
un petit foulard, une trousse de secours et des pansements.

On admet qu’un adulte peut porter environ 20 % de son poids, 
soit à peu près 10-12 kg pour une femme 
et 15-16 kg pour un homme. Veillez à répartir la charge pour que le centre de gravité du sac soit le plus près possible du corps et laissez facilement accessibles gourde, vivres, crème solaire, carte et vêtements de protection dans les poches extérieures.

Pensez à vérifier l’état, le poids et le fonctionnement du matériel de camping.

L’eau et la nourriture sont indispensables mais pas toujours disponibles en rando. Il faut donc tout prévoir à l’avance. Pensez à emporter de quoi purifier l’eau que vous ne trouverez pas toujours potable. Emportez de la nourriture très calorique, pratique à préparer, lyophilisée ou déshydratée, sans nécessité de cuisson longue. Vous pourrez peut-être vous ravitailler en route dans les refuges gardés ou les villages traversés. Et pensez à prévoir des sacs poubelles pour emporter vos déchets.



- Quatrième préoccupation : les conditions naturelles extérieures.

Essayez d’anticiper sur le climat, la météo, la saison, l’environnement en vous renseignant précisément et en prenant toutes les précautions avant le départ. Il est bon de connaître les températures minimales et maximales pendant la saison de la rando, d’anticiper sur les phénomènes météorologiques, les conditions probables d’enneigement, d’ensoleillement, de hauteur des rivières, le vent, la durée du jour, les changements d’altitude, l’état probable des chemins. Essayez de savoir s’il est permis de camper, de bivouaquer, de faire du feu, s’il y a des risques environnementaux particuliers, des zones protégées, des problèmes de sécurité, des risques liés à la flore et la faune de la région traversée.



- Cinquième préoccupation : prévoir l’imprévisible.

Réfléchir à toutes les éventualités, même les plus improbables en apparence, permet de mieux réagir et plus rapidement en cas d’imprévu ou de gros problème. Mettez-vous en situation et demandez-vous si vous saurez quoi faire si la météo change brutalement (orage, neige, grêle, vent, canicule), si le matériel est défaillant, si quelqu’un se blesse, gravement ou même légèrement, fait un malaise ou souffre d’allergies, d’hypoglycémie, d’hypothermie, d’insolation. De même, que faire si vous vous perdez, si quelqu’un ne veut ou ne peut plus marcher, si vous n’avez plus d’eau ?



6 – Conclusion

Le maître-mot dans la préparation d’une randonnée est : AN-TI-CI-PER. Il vaut mieux prendre deux précautions apparemment inutiles plutôt qu’une seule insuffisante. Pensez à toujours donner le suivi précis de votre parcours à quelqu’un qui pourra alerter les secours et les orienter à votre recherche en cas de besoin. Si possible, prévoyez un plan B avec un itinéraire de secours au cas où vous ayez un problème grave.



Planifier une randonnée peut paraître fastidieux, compliqué, voire inutile. Plus vous aurez d’expérience, plus ce sera facile et rapide, et plus vous verrez que c’est indispensable.

 

Randonnée pédestre au Camin Reiau




Agrandir le plan


Description :
C’est une promenade plaisante entre Aubert et Era Bordeta, qui parcours en partie le Camin Reiau, par la base du Sarrat de Gèles et le début de la forêt de Varicauba jusqu’au village d'Es Bordes et une fois traversée la rivière Joeu, par la base du Sarrat dera Entecada. Avec la végétation typique de rivière et forêt de pins, sapins et noisetiers… On remarque aussi : le buis, les mousses et plusieurs sortes de fleurs et plantes qui varient selon la période. L’eau des ravins ravitaille la Garonne transformée en cascade. La nature, alterne avec d’autres ressources de la vallée comme les campings, l’énergie hydroélectrique, l’élevage ou la menuiserie.

Parcours détaillé :
Le début est à Aubert, après avoir traversé la Garonne dans la zone de parking de l'aire de pique-nique. On continue en descendant la rivière par la piste goudronnée. Au détour, l'écriteau nous signale d'aller sur la droite, par le Camin Reiau et GR-211-1. Chemin agréable sur terrain de terre pendant tout le trajet. À main droite on laisse le Pont d'Arros, près d'un premier camping. On longe un deuxième camping et la centrale hydroélectrique de Benos. On rentre dans le village d'Es Bordes, où l'on peut se désaltérer dans une de ces fontaines. On passe dans le village, en suivant les indications et, après une pente assez forte, on traverse le pont en pierre sur la rivière Joeu. Sur terrain plat, on entre dans une zone de prairies et un ancien lavoir couvert. D'autres campings indiquent la proximité avec le village d’Era Bordeta. On traverse la Garonne par le pont qui mène à la Nationale 230 et qui arrive au point de destination.

A Voir :
Le "Camin Reiau" est un ancien chemin, utilisé à l'époque romaine, qui venait de Toulouse, il traversait le Val d'Aran jusqu'au Port de la Bonaigua et arrivait à Tarragone. Dans le petit monticule près du village d’Es Bordes, lieu stratégique, était située la forteresse du Castèth Leon, qui fut construit en 1283 et était le chef-lieu du gouverneur d'Aran. Au pied de cette forteresse, le village d'Es Bordes fut construit. Au XVIIIe siècle, elle fut assiégée, et donc brûlée et détruite. Un arbuste caractéristique de cette route est le buis (buxus sempervirens), un bois très dur, dense et homogène qui s'emploie pour faire des gravures, des pipes, des outils des cuisines ou instruments à vent. C'est une plante médicinale mais très toxique. Elle est très utilisé dans l'art de la sculpture végétale (topiario), qui consiste à leur donner des formes diverses en les taillant, comme ornement pour les jardins.

Parcours: Aubert - Camin Reiau - Es Bòrdes
Difficulté: facile
Type: Randonnée
Dénivelé: 125 m
Durée Moyenne : 2h
 
Plus d'articles...

Actualités

  • Librairie et TVA (01.04.12)

    Nous vous rappelons que la TVA passe aujourd'hui de 5,5 % à 7 %. Nous sommes solidaires avec nos collègues des librairies indépendantes. Une question se pose dans un marché délicat, ou une grande partie des librairies sont en difficulté avec une marge très réduite. Que veulent nos pouvoirs décisionnaires l'avènement de certaines enseignes ? Le livre n'est pas un produit d'appel, il est le support d'une culture, du savoir, des évolutions, d'un peuple qui pense... Il est le garant de la démocratie. Cette décision va mettre en péril de nombreuses maisons d'éditions indépendantes et la toile des libraires qui en découlent. La france est exception culturelle avec son prix unique depuis 30 ans. La culture est une richesse !
    Lire la suite...

  • Saint-Pé-de-Bigorre. Terroir de randonnées est le titre de l'article paru dans la Dépêche du Midi de ce jour.

    Après un travail remarquable de sa commission sentiers et randonnées, sous la houlette de Gabriel Brie, l'office de tourisme de Saint-Pé a édité des fiches de randonnées pédestres afin de partir en toute sécurité sur les sentiers des coteaux, de la montagne ou même du village. Au nombre de 10, ces sentiers balisés peuvent accueillir, selon les difficultés, les familles ainsi que les plus sportifs. De plus, 3 randonnées encadrées par des accompagnateurs en montagne sont organisées tout au long de l'été. Tous les mardis après-midi, une sortie sur le sentier de découverte en milieu karstique (la Pale) est programmée. Cette sortie accompagnée est gratuite (financée par la réserve naturelle régionale du Pibeste-Aoulhet). Les mercredis soirs, direction le Mousqué pour une balade nocturne gourmande (20 € par personne avec tarif dégressif pour famille de 4) puisque des grillades sont préparées et dégustées sur le plateau. Descente à la lampe torche. Puis, le jeudi, c'est l'Aoulhet qui attend les plus sportifs avec une sortie à la journée (28 € par personne). Ces randonnées ne sont pas réservées aux touristes ! Saint-Péens, Hauts-Pyrénéens, Aquitains… venez marcher et découvrir Saint-Pé ! Un point commun à ces sorties : les inscriptions, obligatoires, s'effectuent à l'office de tourisme.
    Renseignements au 05.62.41.88.10 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    Convivialité, beauté des paysages, sécurité, qualité… riment avec randonnées à Saint-Pé.

    La Dépêche du Midi
    Lire la suite...

  • Pendant les vacances scolaires vous pouvez proposer à vos enfants un bol d'air en pratiquant une activité physique en contactant l'association Equid'Aspe à Accous en vallée d'Aspe.
    Elle vous propose le programme suivant à compter de demain, 22 février 2012:
    22 février de 10h30 à 11h30 balade enfants à partir de 7-8 ans et de 4h à 16h30 pour les plus jeunes, à partir de 5-6 ans. 23 février de 10h30 à 11h30 balade pour tous et de 13h30 à 17h enfants à partir de 7-8 ans. 24 février de10h30 à 11h30 balade pour tous, et de 14h à 17h30 adultes et jeunes expérimentés. 25 février 10h30 à 11h30 balade pour tous ; 13h30 à 17h pour les jeunes dès 9 ans. 26 février de 10h30 à 11h30 balade spéciale enfants et parents et de14h30 à 16h30 balade pour tous. 27 février de 10h à 12h, jeunes à partir de 5-6 ans. De 13h30 à 17h enfants dès 7-8 ans. 29 février de 10h30 à 11h30 balade pour tous et de14h30 à 16h30 pour tous. 1er mars de 10h30 à 11h30 et de 14h à 17h30 balades pour tous. 2 mars de 14h30 à 16h30 balade pour adultes et jeunes expérimentés. Vous pouvez contacter l'association par téléphone au 06 87 02 22 70, l'inscription est obligatoire.
    Lire la suite...
  • Hiriko suite (27.01.12)

    Nous vous présentions, il y a peu, le concept Hiriko. Elle vient d'être présenté à Bruxelles et utilisé par José Manuel Barroso en personne. Pour compléter, notre article précèdent, nous précisons qu'elle peut se garer dans un espace 1,5 mètres (génial), et que le pare brise est coulissant. Une commande de 100 véhicules est signé avec Bruxelles. Ils seront partagés entre la gare T.G.V., l'aéroport et le quartier Européen. Le projet a été réalisé avec l'aide du fond social de l'Europe. Le projet est une superbe réussite, de nombreuses capitales sont intéressées par ce concept novateur. "La cerise sur le gâteau" est pour la Vitoria et sa région,  le projet devient une manne de création d'emploi pour cette partie du Pays Basque.
    . Photo extraite de cotebasque.net
    Lire la suite...

  • Le superbe fiasco du match des six Nations de samedi sera régularisé le dimanche 4 mars à 16 h. On pourra assister au match France - Irlande. Balade Rando Pyrénées a une pensée pour tous les supporters déçues d'avoir dû quitter les tribunes frustres. Nous comprenons votre colère et regrettons irrespect des instances du rugby professionnel. Merci d’avoir gâcher la fête et l’image du Rugby français.
    Lire la suite...

  • Targassonne est un village de 200 habitants (en 2007) situé en Cerdagne dans les Pyrénées Orientales. Ce bourg est associé à la centrale solaire de Thémis. Lors de l'implantation de ce projet, le plateau de Cerdagne fut choisi pour la clarté de son ciel. Ce phénomène entraine un rayonnement solaire direct  exceptionnel classé comme le plus intense d'Europe.

    Le projet fut stoppé de 1986 à 2004, nos instances dirigeantes ne souhaitant pas valoriser cette énergie, depuis l'évolution, à la hausse du marché du brut, les visionnaires sont réapparus avec une réouverture et des déblocages de fonds publics. Il est vrai que l'on prévoit que le marché de l'énergie solaire représentera 10 % de la production mondiale à l'horizon 2050.

    Une association vient d’être créée : Thémis Solaire Innovation. Elle intègre le Conseil Général des Pyrénées Orientales, la Région Languedoc Roussillon et le pôle DERBI. Cette entité mutualisera les moyens humains, techniques, et financiers. Ce site est un superbe laboratoire de recherche fondamentale, Thémis Solaire Innovation se devra de fédérer les savoir-faire en facilitant les échanges et les alliances.

    Aujourd’hui trois  nouveaux projets sont mis en place sur le site de Thémis.  Ces deux opérations de recherche et développement se nomment « Thémis – Phoc »,  « Augustin Fresnel 1 » et « Pégase ».

    "Thémis-Phoc" est mis en place par l’entreprise Soitec de Grenoble. L’investissement, de cette entreprise internationale, a pour finalité de construite une vingtaine de trackers photovoltaïque à concentration. Ils seront connectés au réseau E.R.D.F pour permettre l’exploitation des 170 kW produits.

    "Augustin Fresnel 1" émane de la société Solar Euromed de Dijon. Cette entreprise, spécialisée dans le solaire à concentration, souhaite par le biais des réflecteurs linéaires de Fresnel, transformer l’eau en vapeur. En effet, en utilisant les phénomènes  thermodynamiques des réflecteurs de Fresnel qui concentrent les rayonnements sur un tube absorbeur situé à 6 mètres de haut.

    Nous nous devions de parler du projet "Pégase", fruit d’une collaboration entre E.D.F et laboratoire PROMES du Centre National de Recherche Scientifique de Perpignan Odeillo, qui travaille justement sur le développement de l’énergie solaire thermodynamique sur Thémis.

    Les héliostats de la  centrale solaire de Thémis utilisent deux techniques :
    La thermodynamique Le photovoltaïque
    Lire la suite...
  • En fin de semaine dernière, c'est déroulé le 7 ème festival International du Free Ride Film à Saint Lary.
    Lire la suite...
  • Tour de Catalogne (14.03.12)

    L'union cycliste internationale a annocé lundi la prolongation pour quatre ans de la licence permettant l'intégration au World Tour. D'autre part, l'union cycliste internationale a réitéré son engagement à participer à un plan de développement durable, dont les détails restent à définir, pour sauver le Tour de Catalagne en grande difficultés financières.
    Lire la suite...
  • Cairns Obscurs (18.04.12)

    Corinne Hermantier vient de faire paraître son premier roman "Cairns Obscurs" aux éditions Les Isards.

    Ce roman est une ode aux Pyrénées. Elle transporte le lecteur dans un voyage découverte entre des vallons du Gers, Montréal, Fourcès et Condom, au cœur des magnifiques Pyrénées.

    L'auteur avec naturel, révèle des relations passionnelles, des temps d'amitiés et d'amours partagés, qui ne laissent pas insensibles un lecteur tenu en haleine jusqu'à la fin.
    La romancière est née à Condom. Elle est une ambassadrice des Pyrénées, y passant quand elle le peut, tous ses moments de loisirs. Sportive et adepte de randonnées en haute montagne, elle a pris l'habitude de coucher sur le papier ses émotions et ses observations. Elle est aussi l'auteur de l'ouvrage "Attachantes Pyrénées" ou elle nous dessine en vers un tableau passionnel révélant par les mots  la beauté et la richesse des Pyrénées.

    Lire la suite...

  • Les inscriptions pour la Course "La Pyrénéenne" , qui se déroulera le dimanche 1 juillet 2012 au départ d'Argelès-Gazost, sont ouvertes. Vous pouvez réaliser votre inscription via le lien suivant : Formulaire. Cette épreuve  de Haute Montagne, conserve un esprit de forte convivialité. Les organisateurs vous proposent deux tracés : La Deux Vallées ou la Quatre Vallées à vous de choisir. Il est important de s'inscrire rapidement, la renommée de cette course est grandissante.

     
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.