Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Sentiers balisés Sentiers pédestres

Sentiers pédestres

{mosmap kml='http://balade-rando-pyrenees.com/kml/Sentiers-pedestres.kml'|width='650px'|height='250px' |zoom='10'|zoomWheel='0'|mapType='terrain'}

Comment bien préparer une randonnée.

Comment bien préparer une randonnée.



La randonnée s'imagine seul, à deux, en petit ou grand groupe, pour une journée ou plusieurs jours, préparer une randonnée est indispensable et peut se révéler vital si un imprévu grave survient. C’est aussi un avant-goût du plaisir de la randonnée à venir. Notre premier conseil est de rester dans l'esprit de la randonnée moment de partage et d'échange, il est préférable de partie au minimum à deux.

La randonnée est et doit rester un plaisir, celui de la découverte et de l’aventure, mais l’évaluation des risques et des nécessités fait aussi partir du programme.



Cinq préoccupations à avoir avant le départ pour zéro souci pendant la rando.

Petit guide pour garder les pieds sur terre, partir l’esprit léger et revenir prêt à repartir.



- Première préoccupation : les randonneurs participants.

L’expérience de chaque randonneur et l’expérience du groupe sont à prendre en compte. Il est important de savoir avant le départ combien d’entre eux ont déjà pratiqué la randonnée, qui a des problèmes de santé (diabète, allergies ou autre). Si le groupe est homogène en compétence et en expérience, si la condition physique de chacun est bonne, si dans le groupe quelqu’un a suffisamment d’expérience pour prendre les choses en main et prendre des décisions en cas de problème, voilà une randonnée qui s’annonce plutôt bien !



- Deuxième préoccupation : l’itinéraire.

Planifier l’itinéraire est indispensable. Pour avoir un aperçu précis de la région, du dénivelé, des temps de marche, des distances, des possibilités de bivouacs, des refuges, des endroits à voir (ou à éviter), n’hésitez à aller sur Internet, procurez-vous un guide, parlez avec d’autres randonneurs ayant déjà suivi ce parcours.

Veillez à bien organiser le départ, l’arrivée et les étapes. Souciez-vous du point de départ, à quelle heure partir et où dormir la veille, du point d’arrivée, comment en repartir.

Si vous prévoyez de camper, renseignez-vous. Il n’est pas toujours possible de camper n’importe où. Si votre choix porte sur la nuit en refuge, vérifiez que les refuges sont ouverts et disponibles, et pensez à réserver à l’avance et à emporter de l’argent liquide pour payer les nuitées.

Prévoyez les étapes sans vous surévaluer, et basez le rythme de la randonnée sur les personnes les plus lentes, surtout s’il y a des enfants ou des randonneurs inexpérimentés. Pour cela, veillez à bien évaluer les dénivelés, les distances, les difficultés spécifiques du parcours, le poids des sacs, les pauses et les repas.

N’hésitez pas à prévoir large, c’est une rando, pas un parcours du combattant !



- Troisième préoccupation : le matériel.

Élément crucial de la rando : le sac ! Faites une liste pour ne rien oublier. Parmi les indispensables, il vous faudra une carte, une boussole,
une gourde, une lampe (frontale, c’est plus pratique), un couteau à plusieurs fonctions, des jumelles,
votre petit (et léger) équipement personnel, des céréales et des fruits secs, vos lunettes de soleil, de la crème solaire, un chapeau ou une casquette, un bon pull, un poncho de pluie ( ceux qui englobent le sac sont très utiles en cas d’averse), une couverture de survie,
un petit foulard, une trousse de secours et des pansements.

On admet qu’un adulte peut porter environ 20 % de son poids, 
soit à peu près 10-12 kg pour une femme 
et 15-16 kg pour un homme. Veillez à répartir la charge pour que le centre de gravité du sac soit le plus près possible du corps et laissez facilement accessibles gourde, vivres, crème solaire, carte et vêtements de protection dans les poches extérieures.

Pensez à vérifier l’état, le poids et le fonctionnement du matériel de camping.

L’eau et la nourriture sont indispensables mais pas toujours disponibles en rando. Il faut donc tout prévoir à l’avance. Pensez à emporter de quoi purifier l’eau que vous ne trouverez pas toujours potable. Emportez de la nourriture très calorique, pratique à préparer, lyophilisée ou déshydratée, sans nécessité de cuisson longue. Vous pourrez peut-être vous ravitailler en route dans les refuges gardés ou les villages traversés. Et pensez à prévoir des sacs poubelles pour emporter vos déchets.



- Quatrième préoccupation : les conditions naturelles extérieures.

Essayez d’anticiper sur le climat, la météo, la saison, l’environnement en vous renseignant précisément et en prenant toutes les précautions avant le départ. Il est bon de connaître les températures minimales et maximales pendant la saison de la rando, d’anticiper sur les phénomènes météorologiques, les conditions probables d’enneigement, d’ensoleillement, de hauteur des rivières, le vent, la durée du jour, les changements d’altitude, l’état probable des chemins. Essayez de savoir s’il est permis de camper, de bivouaquer, de faire du feu, s’il y a des risques environnementaux particuliers, des zones protégées, des problèmes de sécurité, des risques liés à la flore et la faune de la région traversée.



- Cinquième préoccupation : prévoir l’imprévisible.

Réfléchir à toutes les éventualités, même les plus improbables en apparence, permet de mieux réagir et plus rapidement en cas d’imprévu ou de gros problème. Mettez-vous en situation et demandez-vous si vous saurez quoi faire si la météo change brutalement (orage, neige, grêle, vent, canicule), si le matériel est défaillant, si quelqu’un se blesse, gravement ou même légèrement, fait un malaise ou souffre d’allergies, d’hypoglycémie, d’hypothermie, d’insolation. De même, que faire si vous vous perdez, si quelqu’un ne veut ou ne peut plus marcher, si vous n’avez plus d’eau ?



6 – Conclusion

Le maître-mot dans la préparation d’une randonnée est : AN-TI-CI-PER. Il vaut mieux prendre deux précautions apparemment inutiles plutôt qu’une seule insuffisante. Pensez à toujours donner le suivi précis de votre parcours à quelqu’un qui pourra alerter les secours et les orienter à votre recherche en cas de besoin. Si possible, prévoyez un plan B avec un itinéraire de secours au cas où vous ayez un problème grave.



Planifier une randonnée peut paraître fastidieux, compliqué, voire inutile. Plus vous aurez d’expérience, plus ce sera facile et rapide, et plus vous verrez que c’est indispensable.

 

Randonnée pédestre au Camin Reiau




Agrandir le plan


Description :
C’est une promenade plaisante entre Aubert et Era Bordeta, qui parcours en partie le Camin Reiau, par la base du Sarrat de Gèles et le début de la forêt de Varicauba jusqu’au village d'Es Bordes et une fois traversée la rivière Joeu, par la base du Sarrat dera Entecada. Avec la végétation typique de rivière et forêt de pins, sapins et noisetiers… On remarque aussi : le buis, les mousses et plusieurs sortes de fleurs et plantes qui varient selon la période. L’eau des ravins ravitaille la Garonne transformée en cascade. La nature, alterne avec d’autres ressources de la vallée comme les campings, l’énergie hydroélectrique, l’élevage ou la menuiserie.

Parcours détaillé :
Le début est à Aubert, après avoir traversé la Garonne dans la zone de parking de l'aire de pique-nique. On continue en descendant la rivière par la piste goudronnée. Au détour, l'écriteau nous signale d'aller sur la droite, par le Camin Reiau et GR-211-1. Chemin agréable sur terrain de terre pendant tout le trajet. À main droite on laisse le Pont d'Arros, près d'un premier camping. On longe un deuxième camping et la centrale hydroélectrique de Benos. On rentre dans le village d'Es Bordes, où l'on peut se désaltérer dans une de ces fontaines. On passe dans le village, en suivant les indications et, après une pente assez forte, on traverse le pont en pierre sur la rivière Joeu. Sur terrain plat, on entre dans une zone de prairies et un ancien lavoir couvert. D'autres campings indiquent la proximité avec le village d’Era Bordeta. On traverse la Garonne par le pont qui mène à la Nationale 230 et qui arrive au point de destination.

A Voir :
Le "Camin Reiau" est un ancien chemin, utilisé à l'époque romaine, qui venait de Toulouse, il traversait le Val d'Aran jusqu'au Port de la Bonaigua et arrivait à Tarragone. Dans le petit monticule près du village d’Es Bordes, lieu stratégique, était située la forteresse du Castèth Leon, qui fut construit en 1283 et était le chef-lieu du gouverneur d'Aran. Au pied de cette forteresse, le village d'Es Bordes fut construit. Au XVIIIe siècle, elle fut assiégée, et donc brûlée et détruite. Un arbuste caractéristique de cette route est le buis (buxus sempervirens), un bois très dur, dense et homogène qui s'emploie pour faire des gravures, des pipes, des outils des cuisines ou instruments à vent. C'est une plante médicinale mais très toxique. Elle est très utilisé dans l'art de la sculpture végétale (topiario), qui consiste à leur donner des formes diverses en les taillant, comme ornement pour les jardins.

Parcours: Aubert - Camin Reiau - Es Bòrdes
Difficulté: facile
Type: Randonnée
Dénivelé: 125 m
Durée Moyenne : 2h
 
Plus d'articles...

Actualités

  • Anthoni Tapies (30.06.12)

    Le musée d’art moderne de Céret rend hommage à Anthoni Tàpies


    Depuis le 30 juin et jusqu’au 14 octobre, le musée d’art moderne de Céret (Pyrénées Orientales) rend hommage au peintre Catalan, Anthoni Tàpies.

    Son histoire avec la peinture commence pendant une période de convalescence, en copiant des œuvres de Van Gogh ou Picasso. Sa carrière de peintre débute pendant la Seconde Guerre mondiale et l’avènement du franquisme.

    Il se révolte contre l’art officiel, se choque des atrocités de la guerre et de la civilisation occidentale belliqueuse. L’artiste se tourne alors vers les philosophies orientales et les arts premiers. Il s’investit dans un mode d’expression très personnel. Style que l’on peut noter grâce à l’usage de matériaux bruts, d’une gamme de couleurs restreinte et l’emploi de nombreux signes et symboles.

    L’exposition « Image, Corps, Pathos » comporte 43 peintures et sculptures datées des années 1945 à 2008. Elle s’articule autour de la matière, du corps de l’œuvre. C’est la représentation de cinquante années de recherche et de création.
    Lire la suite...

  • La Fédération de Pêche de l'Ariège a réuni hier des propriétaires de gîtes et des gérants de camping pour une journée d'information sur le tourisme pêche. La salle du Mas d'Azil était bien située pour permettre le déroulement de la journée.

    La matinée fut consacrée à une information générale sur les diverses offres de pêche sur le département de l'Ariège, un rappel de la réglementation et une présentation du label national "Hébergement pêche" nouveau bébé de la fédération nationale de pêche. Ce nouveau label présente quelques innovations un logo unique et la création d'un répertoire national.

    Après la pause déjeuner, les volontaires se sont retrouvés sur le secteur no-kill de Sabarat.
    Lire la suite...

  • Fasètz la Lenga en Cabardés, se déroulera pour son édition 2012 du 29 février au 10 mars. Il s'agit d'un festival où l'in fait perdurer la langue et la culture occitane au coeur du Cabardés. Le 4 mars 2012, il sera possible de participer à une randonnée commentée par l'Association Patrimoine, Vallées des Cabardés. Vous pouvez vous renseigner au 04 68 771 190. Bon festival !
    Lire la suite...

  • Les inscriptions pour la Course "La Pyrénéenne" , qui se déroulera le dimanche 1 juillet 2012 au départ d'Argelès-Gazost, sont ouvertes. Vous pouvez réaliser votre inscription via le lien suivant : Formulaire. Cette épreuve  de Haute Montagne, conserve un esprit de forte convivialité. Les organisateurs vous proposent deux tracés : La Deux Vallées ou la Quatre Vallées à vous de choisir. Il est important de s'inscrire rapidement, la renommée de cette course est grandissante.

     
    Lire la suite...
  • Ce matin, la station de ski de Puigmal Cerdagne ouvre son domaine skiable. Il s'agit de la première station de la chaine des Pyrénées à ouvrir cette année. Il est possible de pratiquer son sport favori sur un tiers du domaine skiable. Les onze pistes sont situées entre 2 200 et 2700 mètres altitudes. Un télésiège et quatre téléskis fonctionnent pour permettre aux nombreux skieurs attendus de pratiquer leur passion. Pour les skieurs expérimentés, la zone hors-piste est disponible en haut de la station. Les autres stations de ski de la chaine des Pyrénées prévoient une ouverture le 17 décembre 2011. L'espoir est permis puisque les sommets ont blanchis. Pour fêter cette ouverture, Balade Rando Pyrénées vous propose un  nouvel onglet "Station de Ski" qui recense les stations des Pyrénées. Une mise à jour hebdomadaire est prévue pour les hauteurs de neige. Bonne Journée et Bonne Glisse . Sponsor article :
    Guide des Sites Touristiques
    Lire la suite...
  • Label Handiplage (09.03.12)

    Le label Handiplage est décerné par une association : Handiplage. Ce label, comprend 4 niveaux d'accessibilité.

    Ce label est le fruit d’une demande volontaire d'une municipalité qui souhaite accueillir les personnes en situation de handicap.
    Il peut s'agir de plage mais aussi de plan d'eau lac, ...

    La première démarche est de contacter l'association :

    Handiplage
    39, rue des Faures
    64100 BAYONNE
    Tél.: 05 59 592 421

    Site Web : www.Handiplage.fr
    Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    L'association envoie un questionnaire pour recenser les équipements dont elle dispose, cette étape permet de lister les besoins.

    Ensuite, à partir de ce document, l'association Handiplage conseille informe l'organisme demandeur sur les modifications nécessaires : travaux aménagement, équipements à prévoir pour la création de son site labellise Handiplage.

    Pour finir, un technicien agrée vient vérifier les mises en conformité des équipements demandés.
    L'association Handiplage attribuera ensuite la Label et le niveau d'accessibilité.

    Il existe une formation pour devenir Handiplagiste, mise en place en partenariat avec la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports des Pyrénées Atlantiques.
    Lire la suite...

  • Espace Culturel Art et Sciences des Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya
    Arte eta Zientzia Kultur Eremua

    Isturitz - Hasparren, une semaine autour des flûtes préhistoriques d'Isturitz et du compositeur François Rossé...

    Vendredi 11 et samedi 12 mai 2012 dans la grotte d'Isturitz
    Création musicale contemporaine de François Rossé
    pour ensemble de flûtes en os de vautour et autres instruments
    ....ASPALDIAN...

    précédée d'une présentation des flûtes par Christian Normand, archéologue SRA
    Avec les musiciens
    Mixel Etxekopar - Christian Vieussens - Jean-Louis Hargous
    Jean-Xarles Sans - José Le Piez - François Rossé,

    la participation des flûtistes de Soule Grégoire Lauga et Nicolas Basterreix
    et Marie Bidart de l'Ecole de Musique Soinubila d'Hasparren
    Vendredi 11 mai : 20h30 - samedi 12 mai : 19h00
    Informations réservations : 05 59 47 30 17
    En savoir plus

    à Hasparren, le Centre Culturel Eihartzea organise le
    Jeudi 10 mai à 19h30
    un Baten Bila "apero-tchatche-impro"

    avec François Rossé et Mixel Etxekopar
    Maison Eihartzea - Rue Francis Jammes
    Renseignements : 05 59 29 43 36
    En savoir plus

    www.grottes-isturitz-espaceculturel.com
    Lire la suite...


  • Pour tous les renseignements, vous pouvez contacter Mme Marianne Sagot, accompagnatrice en montagne au 06 95 13 66 48 ou par le biais de son courriel :
    Lire la suite...

  • La 30 ème édition du Salon " les Thermalies " vient de se terminer, hier, au Carrousel du Louvre à Paris. Cet événement nous permet de faire un point sur le thermalisme pyrénéen. En effet, le thermalisme est une activité économique porteuse pour les Pyrénées, depuis longtemps renommée. La chaine compte 21 stations thermales. En 2011, c'est 500 000 curistes, qui sur la prescription de leur médecin, sont venues de toutes l'Europe.

    Ce secteur d’activité innove sans cesse pour  améliorer ses prestations. Il est un des secteurs d’activité qui maintient ses emplois, non négligeable dans le contexte actuel.
    Il représente une force vive des offres commerciales sur l'ensemble de la chaine des Pyrénées.
    Le thermalisme est une activité annuelle et une complémentarité médicale.
    Les stations thermales sont agréées par les autorités de la santé. Elles ont souvent leur spécifié dans les pathologies qu’elles traitent.
    Quelques exemples :
    La rhumatologie concerne Cauterets, Saint Lary Les Voies respiratoires sont traitées par Luchon, Argelès Gazost, Bagnères de Bigorre. La Phlébologie est la spécialité de Luz Saint Sauveur, Capvern se concentre sur les troubles du métabolisme, etc… Les Pyrénées développe aussi le secteur du bien être avec la généralisation de complexes liés à l’eau tel que :
    " Aquensis,  Cité des Eaux " (Bagnères de Bigorre 65) " Valvital " Spa Thermal (Eaux Bonnes  64) Centre de Bien être " Bains de Secours " (vallée d’Ossau 64) " Le Jardin des Bains "  (Argelès-Gazost 65) " Les Bains du Rocher " (Cauterets 65) Centre de remise en forme " Luzea (Luz-Saint-Sauveur 65) Centre thermoludique " Cieléo "  (Barèges 65)  " Sensoria : l'univers du bien-être "  (Saint Lary 65) Centre thermo-ludique " Balnéa "  (Génos Loudenvielle, vallée du Louron 65) Luchon forme et bien-être (Luchon - 31) " Les Bains du Couloubret " (Ax-les-Thermes 09) " Thermes d'Aulus les Bains " (Ariège - 09) " Clos Cerdan / Eau de Forme " (Pyrénées-Orientales - 66) " Bains d'eaux chaudes de Saint Thomas "  dans les Pyrénées Orientales (66).
    Cette liste est un exemple d’offre proposée dans les Pyrénées.

    Il est important de faire attention à l’eau dans les années à venir, elle vaut bien l’Or Blanc.
    (certaines informations proviennent d’un article de  « la dépêche du midi » du 23/01/2012)
    Lire la suite...

  • La 4éme édition de la course "Cours-Y-Verte" se déroulera le dimanche 7 octobre 2012. Il s'agit d'un semi marathon qui débute de Vernajoul pour une arrivée à La Bastide de Sérou. Vous pouvez trouver tous les renseignements pour les inscriptions sur le site : www.voieverte117.org.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.