Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Dossiers Loisirs de plein air

Dossier Cerf Volant

cerf-volant-construction On a d'abord pensé que le cerf-volant avait fait sa première apparition en Chine, il y a près de 2 000 ans. Mais une autre hypothèse, assez probable, situe sa naissance dans l'actuel territoire de l'Indonésie, il y aurait 3 500 ans. Navigateurs et habitués à observer les vents, les habitants de ce chapelet d'îles auraient été les premiers à faire voler des cerfs-volants. Puis, l'outil se serait diffusé vers le Pacifique et l'Asie Continentale. Le cerf-volant n'a fait son apparition que tardivement en Occident. Les Tartares l'ont utilisé sur les terrains de batailles, en 1241, pour épouvanter leurs ennemis ; mi-bannière mi-cerf-volant, l'outil crachait des flammes et de la fumée qui épouvantèrent les soldats polonais. Plus tard, au XVe, XVIe et XVIIe siècles, on trouve des cerfs-volants qui ont la forme de rectangles ou de losanges et servent de jeu aux enfants. On les fait aussi participer aux feux d'artifices, et c'est alors un dragon au ventre rempli de poudre ou un losange à la queue duquel on attache des pétards.

Le XVIIIe siècle marque le début d'une nouvelle ère : sous l'impulsion de nombreux chercheurs, le cerf-volant se transforme en machine volante et en instrument de recherche scientifique, l'exemple le plus célèbre étant celui de Benjamin Franklin qui, pendant un orage, grâce à un cerf-volant fabriqué avec des mouchoirs en soie, démontra l'existence et les effets des courants électriques.

Si durant toute cette période on cherche activement de nouveaux emplois au cerf-volant, il faudra attendre le siècle suivant pour voir apparaître de nouveaux modèles. Les scientifiques sont alors les adeptes les plus fervents du cerf-volant ; certains veulent voir quelle altitude on peut lui faire atteindre, quel poids il peut soulever, d'autres l'utilisent afin d'étudier plus particulièrement les possibilités du vol en air libre, pensant déjà à l'aéroplane. Les recherches de ces derniers fonderont les premiers piliers de la recherche aéronautique.

fabrication.cerf-volant

cerf-volant-aigle Ces chercheurs se penchèrent sur les conceptions mêmes du cerf-volant, cherchant à créer de nouveaux modèles : boîtes, tétraèdres, flexifoil, parafoil, etc. Et si avec l'apparition de l'avion, le cerf-volant perdit de son utilité comme élément d'expérimentation (bien qu'il serve encore à la photographie aérienne), on assiste à sa renaissance en tant que sport ou loisir. Le vieux rêve étant maintenant réalisé " voler", le cerf-volant redevenu un jeu, s'empare aujourd'hui de toutes les technologies possible. cerf-volant-papillon

Le Cerf-Volant Traditionnel

Brésil

Au Brésil, la pratique du cerf-volant est un jeu très populaire en particulier dans les quartiers défavorisés car il ne nécessite pas de gros moyens et procure beaucoup d'amusement. Du fait du peu de place dans les favelas, il remplace parfois le football qui est pourtant le jeu national.

Ici, les cerfs-volants servent également de moyens de communication. Suivant les couleurs utilisées et le nombre de cerfs-volants dans le ciel, les messages varient. Ils peuvent, par exemple, prévenir d'une descente de police.

Au pays du football, les cerfs-volants portent souvent les emblèmes des équipes locales, mais le plus souvent, les motifs sont très colorés et géométriques. Certains motifs sont réalisés en papiers collés et d'autres sont imprimés sur des machines offset. La queue est très importante, elle est faite d'un fil de coton sur lequel sont accrochées à intervalles réguliers des bandes de papiers. Sa longueur est également très importante, elle mesure de 5 à 7 m de long. Dans la région de Rio, environ 40 millions de ces cerfs-volants sont vendus chaque année.

Extrait du livre "Cerfs-volants traditionnels de combat à travers le monde",
par Karine Boitelle et Ludovic Petit



Cambodge

Au Cambodge, la cérémonie du klèng (cerf-volant, en cambodgien) fut pratiquée jusqu'à la mort du roi Ang-Duong en 1859. Lors de la pleine lune de novembre, les prêtres étaient invités à prendre leur repas au palais et, à la nuit tombée, le roi et ses mandarins lançaient les cerfs-volants aux esprits célestes. 

La saison des envols des grands cerfs-volants se situe en novembre, lorsque les récoltes de riz sont terminées. Les villageois construisent les cerfs-volants en groupe et les font surtout voler la nuit, pour écouter le chant des arcs sonores, nommés "èk". Ces arcs de bambous portent une longue lamelle de rotin ou de feuille de palmier qui, tenue par un fil à chaque extrémité, peut pivoter sur elle-même et produit une douce mélodie aléatoire.

Au temps de l'ancienne civilisation Khmer, du IXe au XIIe siècle, le cerf-volant était, comme souvent en Asie, utilisé à des fins religieuses. Au cours de cérémonies royales, tenues par les prêtres bhramanes, les Khmers faisaient voler des cerfs-volants munis d'arcs sonores et, de leur vol, les bonzes auguraient de la sécheresse ou des pluies pour l'année à venir. Un rite d'ailleurs repris par les envahisseurs Thaï au temps du premier royaume de Sukhothai.

Chine

L'origine des cerfs-volants chinois remonte à l'antiquité. On sait qu'il en existait probablement avant même la dynastie des Qin, il y a plus de 2000 ans. De nombreux textes sont là pour attester de leur histoire ancienne.

On trouve en Chine, les matériaux nécessaires à leur fabrication : le bambou pour la membrure et la soie pour la voilure.

Le folklore chinois est riche de légendes où l'on trouve le cerf-volant associé à des fins diverses, notamment militaires. Issu de la tradition populaire, il est considéré comme une oeuvre d'art relevant de la culture nationale.

L' histoire : La religion a donc une place dans l'évolution du cerf-volant, qui dans toutes les régions de Chine, joue un rôle réel dans la vie quotidienne. Il en résulte une production d'une variété, d'une subtilité et d'une richesse prodigieuse, dont les dragons à l'envol majestueux sont certainement le fleuron incontestable.



Corée

Le cerf-volant est un des jeux les plus populaires en Corée. Il peut être vu dans les villes et dans les campagnes durant la première lune du calendrier lunaire. Les enfants comme les adultes peuvent commencer à voler dès qu'ils ont effectué leur visite de nouvelle année aux ainés, amis et voisins, et ceci jusqu'à la moitié du mois.

A la fin de cette période, la coutume est d'inscrire des idéogrammes signifiant "chasser le malheur pour accueillir le bonheur" sur un cerf-volant, puis de le lancer en faisant dérouler tout le fil jusqu'à le laisser s'échapper afin qu'il emporte avec lui tous les malheurs de l'année. Pour cette raison il ne faut jamais récupérer un cerf-volant tombé à terre de peur d'être contaminé par le malheur dont il est porteur. 

En Corée, quelques compétitions sont organisées pour consacrer les champions, mais la plupart des combats restent amicaux. La plupart des cerfs-volants sont construits par les pilotes pour leurs propres besoins. Ils peuvent être très décorés, et avoir nécessité beaucoup de temps de fabrication, bien qu'ils soient voués à être perdus. Les cerfs-volants ont également le pouvoir de protéger l'habitation contre les mauvais esprits. Les cerfs-volants achetés pour la décoration diffèrent par leurs motifs et leurs capacités de vol.

Extrait du livre "Cerfs-volants traditionnels de combat à travers le monde", par Karine Boitelle et Ludovic Petit.

Cuba

Les minuscules papalotes cubains dansent dans le ciel, leurs longues queues à franges ondoient comme des serpents. Des serpents venimeux pourrait-on dire, car à leur extrémité, on attache une lame de rasoir pour trancher le fil de ses adversaires. 
Un grade au-dessus des combattants belliqueux que sont les papalotes, se trouve le colonel, similaire par la forme, mais d'une taille plus respectable puisqu'il peut atteindre deux mètres.

Il porte en plus, des franges de papier faisant office de vibreurs. Naturellement, les combats de ces dangereux cerfs-volants munis d'une ou plusieurs lames de rasoirs sont maintenant interdits, en particulier en ville. Mais pendant la saison venteuse d'avril et de mai, on les voit s'élever au-dessus de parcs et des collines, ou depuis le toit des maisons. 
Comme pour tous les combattants, les voilures du papalote sont décorées de motifs géométriques simples, aux couleurs contrastées, afin que chacun puisse identifier son cerf-volant à distance.

Guatemala

Au Guatemala, le cerf-volant apparaît comme l'un des moyens par lequel, le jour de la Toussaint, les habitants d'un même village communiquent avec leurs morts. L'exemple le plus souvent cité est celui du village de Santiago Sacatepequez.

On peut voir sur certaines photographies le cimetière transformé en une véritable fourmilière où s'agitent, entre leurs frustes sépultures, des hommes qui paraissent de taille lilliputienne à côté de leurs cerfs-volants géants semblables à de grands soleils multicolores. Ici la légende raconte que les âmes des morts encore attachées à la terre peuvent, ce jour-là, se saisir de la corde de retenue d'un cerf-volant et entreprendre leur ascension vers les cieux.

Selon Rafaël Coyotte, représentant de la délégation guatémaltèque à Dieppe, le calendrier maya révèle l'existence d'un jour spécifique voué à la célébration des morts, au cours duquel on faisait voler des cerfs-volants. Ces derniers n'étaient sans doute pas aussi imposants que ceux d'aujourd'hui. L'apparition des modèles de grande taille dans le cimetière de Santiago Sacatepequez ne remonterait pas, toujours selon Rafaël Coyotte, à plus de cent ans.

Cette coutume, sans rien renier de son sens premier, tend cependant depuis une quinzaine d'années à revêtir des formes nouvelles, appliquées à un objectif bien défini : celui d'utiliser le cerf-volant comme le support privilégié à l'expression, mais aussi aux revendications du peuple indien, héritier de la civilisation maya dans son combat pour préserver son identité.

Indonésie

Le fief du cerf-volant de combat en Indonésie est l'île de Java, et plus particulièrement Bandung, ville située à 3 heures de train de Jakarta. C'est dans cette ville qu'habitent les plus grands champions. Mais on peut aussi trouver de très bons combattants à Bogor et Sukabumi, villes dans les montagnes qui sont spécialisées dans la fabrication de la Gelasan .

La meilleure ficelle abrasive indonésienne vient de Sukabumi. On peut également trouver des cerfs-volants de combat dans les îles des Célèbes et à Sumatra. Il faut savoir qu'en Indonésie le combat de cerfs-volants n'est pas autorisé, il est toléré. C'est pourquoi, les pilotes qui se réunissent sur des terrains, cachent à tous l'endroit où ils se trouvent.


Les emplacements des terrains de vol sont gardés secrets. Il existe aussi des compétitions de très grands cerfs-volants de combat, 1 mètre de haut, que l'on peut voir à Monas, dans Jakarta. Ils utilisent une grosse ficelle coupante et ne coupent qu'en donnant du fil.

Extrait du livre "Cerfs-volants traditionnels de combat à travers le monde",
par Karine Boitrelle et Ludovic Petit

construction.cerf.volant
cerf-volant-indou

Japon

En voyageant au hasard, un touriste pourrait traverser le pays du Soleil Levant sans voir un seul cerf-volant. 
Pourtant, en même temps qu'il s'ouvre aux cerfs-volants pilotables modernes, le Japon est le gardien d'une tradition ancienne,sans aucun doute la plus riche et la plus forte de par le monde : on y recense pas moins de deux cents sortes de cerfs-volants, fabriqués et décorés de la même façon qu'aux siècles passés.

Il y a cent cinquante ans, les cerfs-volants étaient à l'apogée de leur popularité. Partout ils occupaient le ciel, à la campagne comme en ville, où les marchands les faisaient voler depuis leur pas de porte. Le Japon a changé, mais les japonais sont attachés à préserver nombre de leurs anciennes coutumes. 
Malgré l'industrialisation à outrance, les cerfs-volants traditionnels sont toujours là, même si on ne les voit plus qu'à l'occasion de grandes célébrations annuelles.

Chaque modèle est spécifiquement associé à une région précise, voire à une seule ville : le cerf-volant la représente, fait partie du terroir, du patrimoine de la ville. Tel le O-dako que nous avons accueilli à Dieppe en 1998, qui est spécifique de la ville de Yôkaichi.


Autrefois, au Japon, on comptait des milliers d'artisans spécialisés dans la fabrication des cerfs-volants. De nos jours, il n'en reste pas plus d'une cinquantaine. Mais, de plus en plus d'associations locales assurent la préservation de leurs modèles régionaux. Toujours passionnés et parfois aussi talentueux que les meilleurs professionnels, les cerfs-volistes amateurs ont pris le relais. 

La tradition des cerfs-volants japonais n'est pas prête de disparaître.

Thaïlande

C'est en Thaïlande que le jeu des combats de cerfs-volants a évolué vers sa forme la plus noble et la plus sophistiquée. Les rois eux-mêmes l'ont pratiqué et encouragé. Au cœur de Bangkok, sur les pelouses de Sanam Luang, face aux toits étincelants du Grand Palais, se tiennent toujours les compétitions qui opposent cerfs-volants mâles contre cerfs-volants femelles : chula contre pakpao.

Élégants, racés comme des bêtes de course, chula et pakpao ont des formes parfaitement proportionnées qui résultent de plusieurs siècles de perfectionnement. Depuis l'origine même du sport, chaque type de cerf-volant a été en quelque sorte sexué, selon son caractère et son comportement lors des joutes.

Chula et Pakpao planent au dessus de la ville, semblent se regarder, s'évaluer, en recherchant la meilleure position. De temps à autre un chula descend ou un pakpao s'aventure en hauteur.

Le Cerf-Volant Artistique


Accrocher au gré des vents un objet futile, chercher des nouvelles formes, jouer avec les couleurs des toiles : il y a dans les motivations des cerfs-volistes de création toutes les caractéristiques d'une démarche artistique. Bricoleur de génie ou créateur, cerf-voliste ou plasticien, ils contribuent chacun de leur côté à cette explosion inattendue.

La mise au point de matériaux nouveaux, très résistants et très légers, a permis de libérer les concepteurs de beaucoup de contraintes.
Ainsi, presque toutes les idées deviennent réalisables : plus de limite, ou presque, à l'imagination. Aujourd'hui, il existe des cerfs-volants de création qui sont considérés comme de véritables oeuvres d'art. 
Pour certains l'essentiel est de jouer avec la perception des couleurs et des formes en fonction de la distance, avec le plaisir de faire évoluer des sculptures volantes qui, en s'approchant ou en s'éloignant du spectateur, lui offrent des émotions différentes. 
D'autres y voient l'apothéose de la transparence, lieu où vit la lumière, lieu de réconciliation entre le ciel et la terre, avec la forme la plus pure et la plus originale.

Pour tous, c'est l'occasion de quitter l'atelier et les pots de peinture pour s'exposer en plein ciel plutôt qu'en galerie.

jardin-eolien cerf-volant-4 cerf-volant-2
cerf-volant-espion









 

 

Actualités

  • Le Nouste Trail (23.03.12)

    L'association Cap'Raid 64 vient de prolonger la date limite d'inscription à son trail annuel. Vous pouvez vous inscrire jusqu'au 28 mars 2012. un site est dédié à cette course, nous vous proposons ci-après le lien vers cet espace informatif : http://www.capraid64.com/.
    Lire la suite...

  • Sur la station d'Issarbe, dans les Pyrénées Atlantiques, il est possible de participer à des cessions de fabrications d'Igloo. Il est obligatoire que le groupe est une taille minimum de 5 personnes. Cette prestation originale coute 135 € par personne mais vous pourrez l'espace d'une journée vivre une expérience enrichissante. Niky, un des instigateurs de cette idée, vous propose un reportage vers le lien suivant : http://www.issarbe.com/actu/actustation/premier-igloo.html

    Le programme pour cette journée est le suivant :
    14H : Arrivée à Issarbe 14H30 : Début de la construction de l’igloo 16H30 : Pause goûter 17H : Fin de la Construction 19H : Diner 20H : Soirée conte 21H : Sortie nocturne en raquettes 23H : Au lit ! 8H : Petit déjeuner Si cette proposition vous intéresse vous pouvez contacter Le grand Tétras - Lieu dit Issarbe - 64570 Lanne en Baretous ou le site internet : Issarbe.com
    Lire la suite...

  • Les Pyrénées sont le lieu où nombre de légendes du Tour de France se sont faites. Et au vu du profil des 3 grandes étapes de montagne de l’édition 2012, nul doute que la tradition sera respectée cette année encore.

    Les festivités démarrent le dimanche 15 juillet avec l’étape entre Limoux et Foix dans un parcours de 191 km. A leurs arrivés, les cyclistes auront passé le col du Portel, de catégorie 2, le Port de Lers, catégorie 1, soit 11.4 km de montée à 7% et le Mur de Péguère de catégorie 1 avec ses 9.3 km de montée à 7.9% et ses pics à 18% lors de l’arrivée au sommet. L’arrivée se fait à Foix, troisième fois ville étape du Tour de France.

    Lundi 16 juillet, c’est une journée de plaine, et repos le lendemain. Mercredi 18 juillet sera surement la journée la plus importante à suivre cette année avec une étape de 197 km entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Cette petite « ballade » débutera par le col de l’Aubisque, col hors catégorie, avec 16.4 km de montée suivi du mythique Tourmalet, lui aussi célébrissime hors catégorie de 19 km d’ascension. Suivent les cols d’Aspin et de Peyresourde, tous deux de catégorie 1, longs de 12.4 et 9.5 kilomètres. L’étape se termine à Bagnères-de-Luchon, 51eme fois ville étape après avoir traversé des paysages tous plus magnifiques les uns que les autres et écrit vraisemblablement une nouvelle page du Tour de France.

    La troisième et dernière étape pyrénéenne partira du lieu d’arrivée de la veille pour finir à Peyragudes. Au sommaire du jour : le col de Menté, catégorie 1, 9.3 km d’ascension sur 9.1% de moyenne. Suivent le col d’Ares et la côte de Burs. Mais pas le temps de profiter du décor car c’est le Port de Bales, un hors catégorie, qui approche avec ses 11 km de montée à 7.7% en moyenne. La dernière grande étape des Pyrénées se clôture par la montée sur Peyragudes sur une nouvelle route utilisée pour la première fois par le Tour.
    Un millésime 2012 qui s’annonce prometteur en rebondissement.
    Lire la suite...
  • Val d'Arizes (26.11.11)
    Val d'Arizes, la griffe des Pyrénées, propose un déstockage massif de son stock textile.
    Cette entreprise présente à Cieutat dans les Hautes Pyrénées est spécialisée dans la fabrication de vêtements en Laine des Pyrénées.
    Ils vous attendent avec plaisir jusqu’au 9 décembre 2011 de 10 h à 12 h ou de 14 h à 18 h, pour vous présenter les robes de chambres, les vestes, les écharpes, les couvertures, ... qu'ils fabriquent. Il est possible de les joindre au 05 62 912 361. Catalogue Val d'Arizes
    Lire la suite...

  • Le 25e Festival ibéro-andalou ouvre ses portes, du 22 au 30 novembre, avec au programme : danse, spectacles, conférences, lectures, expositions et films.

    Ce festival permettra de découvrir la culture espagnole au-delà de la réduction du flamenco et de la corrida. Comme le précise l'un des organisateurs, au XVIIe siècle, en Andalousie, les cultures espagnoles, arabes et juives se mélangent pacifiquement, d'où l'on tire des œuvres (comme, par exemple, «Don Quichotte») marquantes. Le but de ce festival est de permettre le rapprochement entre les cultures andalouse et bigourdane, comme l'explique l'organisatratice, Françoise Cervantès : «Nous lançons des fils qui nous relient avec cette culture».
    Un festival poussé par les collectivités

    Pour permettre à ce festival d'être opérationnel, de nombreuses collectivités ont été de solides partenaires, notamment la ville de Tarbes, ou encore le consulat général d'Espagne qui leur a proposé trois films à diffuser durant ces 8 jours. Afin de permettre aux personnes intéressées de suivre le plus grand nombre de spectacles, des pass aficionados ont été mis en place avec des réductions de tarifs. Les événements du festival se dérouleront au Pari, au théâtre des Nouveautés, au Zénith et au musée des Hussards. Premier rendez-vous au Pari, le 22 novembre, pour une exposition photos et un court-métrage.

    Article paru dans la dêpêche du midi du 18/11/2012
    Lire la suite...
  • Messe des Bergers (25.06.12)

    La quinzième édition de la messe à la cabane du val d'Arizes est programmée pour le dimanche 15 juillet à 11 heures. Elle sera servie par le père Gaétan avant son retour à Madagascar, son pays d'origine. Cette messe, à l'attention des bergers menant les troupeaux dans les hautes prairies pour la période estivale a tout d'abord été discrète. Seuls quelques amis avaient fait la marche. Cette année, les organisateurs espèrent bien battre le record des dernières années et dépasser le seuil des 300 randonneurs. Célébrer cette bénédiction juste après le 14 juillet paraît de bon augure aux organisateurs : Jeannot, Jean-Pierre, Marcel…. et sera l'heure de fêter l'événement, comme d'habitude et comme ils l'entendent dans la simplicité et le partage. Extrait de la Dépêche du midi du 25/06/2012
    Lire la suite...
  • Zebda 2012 (17.01.12)

    Le groupe toulousain, ZEBDA, revient sur le devant de la scène en cette année élection présidentielle.
    Un nouveau CD sort le 23 janvier 2012 chez Barclay.
    Le titre de ce CD est évocateur de leur esprit revendicatif, il se nommera "Second Tour" à chacun son interprétation.
    Le groupe est constitué maintenant de 5 membres au lieu de 7 à l'origine.
    France 3  Aquitaine et Midi Pyrénées proposera en programmation une émission de 26 minutes le vendrdei 3 février à 23 h 30.

    Site Web : www.zebda.artiste.universalmusic.fr

    Lire la suite...
  • Un superbe trékking....
    Sur la page Facebook du Dahu Ariègeois, il propose une nouvelle sortie en raquette a neige pour le week du 1er mai 2012, du samedi 28 au dimanche 29 avril.

    Profitez de forte chute de neige en altitude la semaine précédente, je propose un tréking de 2 jours dans la vallée des Bésines pour une rencontre avec un lac glacé au fond d’un cirque aux paysages nordiques.

    Après une belle journée d’effort et d’émotion profitez d’une nuit réparatrice dans le refuge des Bésines.
    Lire la suite...
  • Le trail, que vous le pratiquez en montagne ou en plaine, est un bon sport qui permet de défouler tout en profitant des magnifiques paysages que la nature nous offre.

    Ce sport est devenu très populaire pour de nombreuses personnes. Certains sentiers sont désignés comme des sentiers pédagogiques qui sont spécialement aménagés et offrent des informations sur des thèmes naturels, technologiques ou culturels spécifiques aux différents endroits, généralement par le biais de panneaux d'information et / ou d'expositions. Par exemple un sentier ayant pour thème la nature, est utilisé par les personnes qui veulent apprendre des choses sur ​​le monde naturel. Les sentiers sont généralement utilisés par des personnes pour une courte randonnée, qui durent moins d'une journée.

    Certains sentiers sont désignés sentiers pédestres, sentiers de longue distance, et sont utilisés par des randonneurs. Certains de ces sentiers sont plus de 1600 kilomètres. Certains sentiers sont spécifiquement utilisés par des amateurs de plein air et peuvent apparaître comme de bons sites d'escalade. De nombreux coureurs préfèrent courir sur des sentiers en montagne plutôt qu'en plain car la difficulté éprouvée pour monter une montagne est un meilleur exercice et de développe au mieux les compétences d'agilité, tout en offrant un environnement d'exercice plus agréable.

    Encore faut-il avoir de bons outils pour partir à l'assaut de la montagne !
    Ainsi une poche à eau vous sera indispensable pour satisfaire votre soif, alors que bons vêtements d'extérieur (comme par exemple des chaussures de chez Haglöfs) rendront l'atmosphère de la montagne mois pressante. De bons bâtons (comme les excellents bâtons Xenon) vous faciliteront la montée.
    Lire la suite...

  • La sortie du dépliant Pays d'Art et d'histoires des Pyrénées Cathares nous propose un premier rendez-vous le 15 avril à Belloc. Il s’agit de découvrir un ancien castrum du Moyen Âge situé au «Castelhas».
    Fabrice Chambon, guide conférencier, et Richard Pigelet du musée de Montségur en feront une lecture archéologique. Ils vous attendent nombreux à partir de 14h devant la mairie de Belloc.


    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.