Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Actualités Station de Bourg d'Oueil

Station de Bourg d'Oueil


Nous vous rappelons la journée du 19 février 2012 organisée par le Comité départemental de la Fédération Française de montagne et d'Escalade à la station de Bourg d'Œil. Cette journée Pyré'Neige est l'occasion de découvrir les activités de montagne d'hiver (raquettes, randonnées à ski, snowboard, ...) avec un encadrement de qualité (bénévoles diplômés). Pensez-y !
 

Actualités


  • Bonjour à tous,

    Pour sa sixième saison, le réservoir intermittent du lac d'Orleix (près de Tarbes) ouvrira le 13 octobre prochain et ce jusqu'au 9 mars 2013.

    Les tarifs de l'année dernière restent en vigueur, à savoir :
    - la carte saison à 60€,
    - la carte journalière à 6€.

    Je vous communiquerai sous peu :
    - la liste des points de vente des cartes,
    - la règlementation,
    - les dates des empoissonnements et des manifestations prévues,
    - des photos du site.

    J'espère que vous aurez l'occasion de venir goûter aux charmes de ce réservoir.

    A très bientôt, Didier.
    Lire la suite...
  • Le trail, que vous le pratiquez en montagne ou en plaine, est un bon sport qui permet de défouler tout en profitant des magnifiques paysages que la nature nous offre.

    Ce sport est devenu très populaire pour de nombreuses personnes. Certains sentiers sont désignés comme des sentiers pédagogiques qui sont spécialement aménagés et offrent des informations sur des thèmes naturels, technologiques ou culturels spécifiques aux différents endroits, généralement par le biais de panneaux d'information et / ou d'expositions. Par exemple un sentier ayant pour thème la nature, est utilisé par les personnes qui veulent apprendre des choses sur ​​le monde naturel. Les sentiers sont généralement utilisés par des personnes pour une courte randonnée, qui durent moins d'une journée.

    Certains sentiers sont désignés sentiers pédestres, sentiers de longue distance, et sont utilisés par des randonneurs. Certains de ces sentiers sont plus de 1600 kilomètres. Certains sentiers sont spécifiquement utilisés par des amateurs de plein air et peuvent apparaître comme de bons sites d'escalade. De nombreux coureurs préfèrent courir sur des sentiers en montagne plutôt qu'en plain car la difficulté éprouvée pour monter une montagne est un meilleur exercice et de développe au mieux les compétences d'agilité, tout en offrant un environnement d'exercice plus agréable.

    Encore faut-il avoir de bons outils pour partir à l'assaut de la montagne !
    Ainsi une poche à eau vous sera indispensable pour satisfaire votre soif, alors que bons vêtements d'extérieur (comme par exemple des chaussures de chez Haglöfs) rendront l'atmosphère de la montagne mois pressante. De bons bâtons (comme les excellents bâtons Xenon) vous faciliteront la montée.
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons  l'article de La Dépêche du Midi du 24/06/2012 :
    Imaginez une rivière qui coule quand ça lui chante ! Voilà Fontestorbe, à Bélesta. Véritable merveille de la nature, Guillaume de Salluste, sieur du Bartas (1544-1490), mettait Fontestorbes au nombre des « neuf muses des Pyrénées ». Fontestorbes est connue depuis la nuit des temps ; elle a toujours intrigué les hommes qui vécurent ici. Son nom, d'ailleurs, porte l'interrogation qu'elle suscite : selon les érudits, il vient soit du latin « Fontes Orbati », c'est-à-dire sources privées d'eau, ou peut-être « Fons Turbatus », source dérangée, ou encore le nom pourrait dériver de la transcription francisée de l'occitan « Font Estorba », ou source encombrée. Ainsi donc, elle est intermittente : de 65 mn en début de cycle ; elle diminue ensuite progressivement jusqu'à atteindre un minimum de 61 mn, puis remonte de nouveau et peut dépasser sa moyenne avec un maximum de 90 mn. Mais elle ne s'arrête pas totalement de couler. En général, dans des conditions climatiques moyennes, le cycle d'intermittence va de la mi-juillet à la fin novembre, c'est-à-dire une durée de 130 jours. Mais attention, lors du cycle d'intermittence, celui-ci peut cesser provisoirement pendant plus ou moins longtemps lorsque se produisent des pluies régulières ou de forts orages. La Dépêche du Midi
    Lire la suite...
  • Sénarens (26.07.12)
    Randonnée découverte et gourmande le 29 juillet Le foyer rural de Sénarens, la Confédération paysanne, la FD CIVAM de Haute-Garonne et leurs partenaires Rando-gym de Saint-Araille et le comité des fêtes de Montpézat (Gers) vous invitent à la 16e édition de la rando-ferme dimanche 29 juillet. Rendez vous à Montpézat, devant la salle des fêtes, à partir de 8 h 30 où un itinéraire vous sera remis après inscription (participation gratuite). Venez découvrir notre patrimoine au travers d'un circuit balisé à la fois pédestre, équestre et VTT situé sur les cantons de Lombez et Le Fousseret. Itinéraire familial de 16 km en deux étapes de 9 et 7 km, avec visite de fermes ou d'éléments du patrimoine local dans les coteaux du Savès. Une navette assurera la liaison et l'assistance sur le parcours. A midi au foyer rural de Sénarens : pique-nique et marché avec des producteurs fermiers. Des tables et barbecue seront mis à disposition. Le repas sera suivi d'un démonstration de danses occitanes encadré par les danseurs du Savès. Le soir, repas gascon à la salle des fêtes de Montpézat (inscription au départ), suivi d'un bal occitan. Renseignements : 05 61 98 53 68 ou 81 ou 06 08 01 86 67 ou 05 61 10 43 72 ou 06 16 95 73 54.
    Lire la suite...

  • La fromagerie Agour située à Hélette, dans les Pyrénées Atlantiques productrice de fromage labélisée Ossau Iraty vient de se voir décerné d'un jury international de professionnels, le titre honorifique de "Meilleur Fromage du Monde". Cet article paru dans le journal Sud-Ouest, insiste sur la qualité du jury réuni cette année en Angleterre. La fromagerie Agour était en compétition avec 2700 autres fromagers du monde entier.
    Il faut souligner que cette fromagerie locale obtient cette récompense pour la deuxième fois, preuve de qualité sur le long terme, nous espérons que cette récompense dopera les ventes à l'exportation.
    Il est le seul fromage français primé.
    Lire la suite...
  • L’Ariège vibrera ce week-end sous les foulées du Trail des Citadelles. Les organisateurs attendent 1200 participants pour cette course de référence sur les sentiers d'Olmes. Les coureurs découvriront des paysages prestigieux en parcourant le Pays Cathares : Montségur, Roquefixade, ... et finiront leur épreuve par la croix de Millet. Nous félicitons l'association avec tous ces bénévoles pour le travail qu’ils réalisent à chaque éditions. Bonne course et faites-vous plaisir.
    Lire la suite...


  • La maison des patrimoines présente une exposition de photos réalisées par Eugène Trutat (1840-1910). Photographe, pyrénéiste, géologue et naturaliste, il fut le directeur du Muséum d'histoire de Toulouse. Toute sa vie, il s'employa à promouvoir la photographie comme outil de la recherche et de l'éducation. Il mit lui-même en pratique ses conceptions, laissant dans les collections toulousaines (archives municipales, bibliothèque d'étude et du patrimoine, Muséum de Toulouse, Musée du vieux Toulouse) plusieurs milliers de clichés. Passionné de pyrénéisme, ce scientifique fut l'un des premiers à photographier avec autant de détails la vie humaine pyrénéenne. L'exposition présentée à la maison des patrimoines Le Barri, à Auzat, est organisée en partenariat avec la célèbre galerie municipale du Château-d'Eau, à Toulouse. Elle met l'accent sur le regard que Trutat porta sur la montagne qu'il aimait tant, photographiant les cimes, les abîmes, les glaciers et les lacs. Vous pourrez également observer des clichés locaux, entre Foix et Saint-Girons, le vieux moulin à plâtre à Tarascon… Cette exposition exceptionnelle est un témoignage privilégié des mutations que vécurent les Pyrénées dans les dernières décennies du XIXe siècle. L'exposition est visible à Auzat, à la maison des patrimoines Le Barri, du 17 juillet au 19 août, tous les jours, de 14 h 30 à 18 h 30, et du 22 août jusqu'au 16 septembre, du mercredi au dimanche, de 14 h 30 à 18 h 30. Entrée libre. Infos au 05 61 02 75 98. (article extrait de la dépêche du midi)
    Lire la suite...
  • A compter d' aujourd'hui, la station de Peyragudes dans les Pyrénées, accueille les meilleurs riders de la planète à l'occasion de la septième étape de la Coupe du monde de descente.

    Pendant le Week End, les spécialistes de l'extrême pourront dévaler les pentes pyrénéennes à plus de 100 km/heures et sans freins, c'est le hobby des 230 riders qui ont fait le déplacement au col de Peyresourde ce week-end, aux confins du Comminges.

    Equipés de rollers, de street luges ou de longboards, ces amateurs de sensations fortes entendent bien s'offrir une place sur le podium en descendant le plus vite possible les 2,7 km de piste.

    L'épreuve se déroule de 9 heures à 19 heures.

    Parmi les onze étapes que compte la Coupe du monde, la piste de Peyragudes est considérée comme la plus rapide de toutes: «Pendant les entraînements de ce matin, on a atteint les 120 km/h en luge!».

    Venez nombreux encourager et voir cette fantastique compétition !
    Lire la suite...
  • Nous vous proposons un article fort intéressant sur le Piment Espelette publié dans l'Express.

    Piment d'Espelette, devenu "le caviar pourpre" du Pays basque


    ESPELETTE (Pyrénées-Atlantiques) - La production du piment d'Espelette (Pyrénées-Atlantiques) explose grâce à la notoriété acquise à travers son Appellation d'origine contrôlée (AOC) qui fait vivre quelque 170 producteurs pour le plaisir d'épiceries fines et chefs étoilés.

    Un couple d'agriculteurs Panpi Olaizola (D) et Leire Ithurralde font leur récolte de piments d'Espelette, le 21 août 2012

    A la ferme Belazkabieta d'Espelette, nichée au pied du Mondarrain (749 m), le couple formé par Panpi Olaizola et Leire Iturralde s'apprête à récolter le fruit de 9.000 pieds de piment plantés au printemps sur 0,4 ha.

    "C'est un travail entièrement manuel, il faut revenir sans cesse à la tâche, le piment ne peut être ramassé que lorsqu'il est rouge à 100 %" explique Panpi Olaizola.

    La récolte est strictement réglementée, puisque l'Appelation d'origine contrôlée obtenue en mai 2000 et qui s'est enrichie en 2008 d'une "Appellation d'origine protégée", prévoit qu'elle doit être manuelle, exclure les "piments blessés, fendus ou nécrosés" et doit être terminée le 30 novembre.

    "Le piment mis en corde doit avoir un épiderme sans défaut. Il mesure entre sept et 14 centimètres. Une corde peut comprendre jusqu'à 100 piments," précise Leire Iturralde.

    La poudre de piment doit elle provenir exclusivement d'une même exploitation et ne contenir ni colorant, ni additif, ni conservateur.

    Le terroir AOC, blotti contre le piémont pyrénéen autour d'Espelette, s'étend sur dix communes du Labourd (une des sept provinces du Pays basque) et concerne seulement une centaine d'hectares, qui jouissent de températures douces en été, d'une pluviométrie unique en France à cette altitude et d'une brise naturelle créée par un relief tourmenté.

    Ici, on parle de "caviar pourpre" depuis que le piment a obtenu l'AOC, devenant la seule épice jouissant de titre en France.

    Grâce à cette appellation, la production a doublé en quatre ans, atteignant 156 tonnes. Le chiffre d'affaires généré par la filière en 2011 représente 9 millions d'euros, selon le Syndicat de l'AOP Piment d'Espelette, qui, en poudre, se vend à 48 EUR le kilo.

    Très apprécié des grands chefs

    Sur cette période le nombre de producteurs a augmenté de 60%.

    "L'effondrement de certains cours agricoles (porc, lait) a amené des producteurs à revenir au piment d'Espelette, permettant le maintien de certaines exploitations agricoles", explique à l'AFP la présidente du syndicat Martine Damois.

    "L'AOP bénéficie désormais d'une demande du marché national en épiceries fines, magasins de terroir, restaurateurs et grossistes", précise-t-elle.

    Le piment connaît aussi une demande à l'export de pays européens, du Canada et des Etats-Unis, et de pays asiatiques (Japon).

    La filière, précise-t-elle, génère 650 emplois directs.

    Le couple de jeunes trentenaires de la ferme Belazkabieta a lui repris l'exploitation familiale construite en 1834.

    Y cultivait-on déjà le piment d'Espelette, venu du Mexique et débarqué dans les mallettes de Christophe Colomb avant d'arriver en France, aux alentours du XVIe siècle '

    "Les femmes le cultivaient pour un usage domestique", raconte Panpi Olaizola: "Mes parents l'ont commercialisé à partir de 1972".

    Le piment d'Espelette est aussi très apprécié des grands chefs.

    Le chef trois étoiles Michel Guérard de l'hôtel-restaurant "Les Prés d'Eugénie" à Eugénie-les-Bains (Landes), est l'un de ses ambassadeurs.

    Il "est voluptueux composé d'arômes complexes, à la fois délicat et sensuel. Il dégage un parfum de fruits d'été séchés. Tout peut se marier avec lui à condition qu'on l'utilise avec parcimonie", témoigne-t-il.

    Le succès a cependant son revers: les terres, dont les prix flambent, pourraient intéresser de grands groupes agroalimentaires qui chercheraient ainsi à monopoliser un marché rémunérateur.

    "Nous devons garder la main", dit Mme Damois: "Nous tentons actuellement de durcir le cahier des charges pour que la filière reste protégée".  l'auteur et contribue également à la rédaction d'articles dans plusieurs magazines de rando
    Lire la suite...

  • Les Pyrénées sont le lieu où nombre de légendes du Tour de France se sont faites. Et au vu du profil des 3 grandes étapes de montagne de l’édition 2012, nul doute que la tradition sera respectée cette année encore.

    Les festivités démarrent le dimanche 15 juillet avec l’étape entre Limoux et Foix dans un parcours de 191 km. A leurs arrivés, les cyclistes auront passé le col du Portel, de catégorie 2, le Port de Lers, catégorie 1, soit 11.4 km de montée à 7% et le Mur de Péguère de catégorie 1 avec ses 9.3 km de montée à 7.9% et ses pics à 18% lors de l’arrivée au sommet. L’arrivée se fait à Foix, troisième fois ville étape du Tour de France.

    Lundi 16 juillet, c’est une journée de plaine, et repos le lendemain. Mercredi 18 juillet sera surement la journée la plus importante à suivre cette année avec une étape de 197 km entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Cette petite « ballade » débutera par le col de l’Aubisque, col hors catégorie, avec 16.4 km de montée suivi du mythique Tourmalet, lui aussi célébrissime hors catégorie de 19 km d’ascension. Suivent les cols d’Aspin et de Peyresourde, tous deux de catégorie 1, longs de 12.4 et 9.5 kilomètres. L’étape se termine à Bagnères-de-Luchon, 51eme fois ville étape après avoir traversé des paysages tous plus magnifiques les uns que les autres et écrit vraisemblablement une nouvelle page du Tour de France.

    La troisième et dernière étape pyrénéenne partira du lieu d’arrivée de la veille pour finir à Peyragudes. Au sommaire du jour : le col de Menté, catégorie 1, 9.3 km d’ascension sur 9.1% de moyenne. Suivent le col d’Ares et la côte de Burs. Mais pas le temps de profiter du décor car c’est le Port de Bales, un hors catégorie, qui approche avec ses 11 km de montée à 7.7% en moyenne. La dernière grande étape des Pyrénées se clôture par la montée sur Peyragudes sur une nouvelle route utilisée pour la première fois par le Tour.
    Un millésime 2012 qui s’annonce prometteur en rebondissement.
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.