Horizon Livre - Librairie Balade, Randos et Pyrénées
Accueil Accueil Agenda VTT
  Imprimer Email help
Flat View
Vue par année
Vue par mois
Vue par mois
Weekly View
Vue par semaine
Daily View
Aujourd'hui
Search
Rechercher

Vue par semaine

18 Septembre 2017 - 24 Septembre 2017
  Semaine précédente 18 Septembre 2017 - 24 Septembre 2017 Semaine suivante

Actualités

  • L’Ariège vibrera ce week-end sous les foulées du Trail des Citadelles. Les organisateurs attendent 1200 participants pour cette course de référence sur les sentiers d'Olmes. Les coureurs découvriront des paysages prestigieux en parcourant le Pays Cathares : Montségur, Roquefixade, ... et finiront leur épreuve par la croix de Millet. Nous félicitons l'association avec tous ces bénévoles pour le travail qu’ils réalisent à chaque éditions. Bonne course et faites-vous plaisir.
    Lire la suite...

  • La préfecture des Pyrénées Orientales insiste sur le risque avalanche de niveau 4 (sur 5) concernant les massifs Capcir - Puymorens, pour les 3 jours à venir. Nous vous rappelons que la prudence est de mise. Il est préférable de vous renseigner auprès des stations du Capcir ou de Puymorens ou des guides de hautes montagnes avant de vous aventurer sur certaines zones. Ne prenez pas de risque avec votre sécurité et celles des secouristes !
    Lire la suite...

  • La Grotte du Maz d'Azil dans l'Ariège dévoile don histoire lors de travaux d'aménagement. Une hydrogéologue, Manon Rabelet, a découvert pendant les travaux une "couche archéologique d'origine". Cette trouvaille a amené sur le site les chercheurs de l' I.N.R.A. (Institut Nationale de Recherche Agronomique). Ils ont mis à jour des silex (racloir et burin) et des os d'animaux (bovidés) qui correspondraient à la fin du Paléolithique Supérieur. Les objets vont être confier à des laboratoires extérieurs pour une datation précise. La D.R.A.C. ( Direction Régionale des Affaires Culturelles) s'engage, selon les résultats, à mettre en place une équipe pour relancer les recherches archéologique sur le site du Mas d'Azil. La grotte restera ouverte aux publics du 1/07 au 16/09 2012, pour ne pas déséquilibrer la situation financière du site. Il sera possible de voir cette couche sédimentaire.
    Lire la suite...

  • Mercredi 15 août, toute la journée, le public est convié à découvrir le mode de vie des chasseurs nomades au travers de reconstitutions plus vraies que nature. Autour d'un campement préhistorique, Florent Rivère, spécialiste de la préhistoire, va animer des ateliers où petits et grands vont découvrir comment vivaient nos ancêtres : chasse, taille d'un silex, fabrique d'ornements et bijoux. Chacun pourra même repartir avec sa propre création. Une animation qui, à chaque fois, a eu un grand succès et qui s'appuie sur des techniques archéologiques expérimentales vérifiées et validées par les scientifiques. Des animations à découvrir en famille. Ces animations sont comprises dans le tarif normal d'entrée. Durant l'été, les visites ont lieu tous les jours, à l'espace préhistoire de Labastide. Renseignements en téléphonant au 05.62.49.14.03. Ces manifestations sont soutenues par le conseil général des Hautes Pyrénées et le conseil régional Midi-Pyrénées.
    Lire la suite...

  • Un article très intéressant d'Olivier Bonnefon,  vient de paraitre dans Le journal Sud Ouest :

    Des pieds chaussés d'espadrilles fabriquées en Soule avec en fond de décors, les skyline et buildings de Hong Kong. La photo est amusante. Le symbole est fort pour Mathieu Labat et Julien Maisonnave, deux jeunes entrepreneurs biarrots qui ont réussi en l'espace de quatre ans à exporter dans dix pays? dont la Chine, l'un des symboles du Pays basque. Depuis ce printemps en effet, une série de boutiques de Hong Kong mais aussi de Taïwan proposent les modèles Art of Soule. D'autres villes de Chine devraient suivre. « Faire face à la demande » C'est une petite revanche sur l'histoire. Ces dernières années, la fabrication d'espadrilles consommées en France s'est délocalisée massivement en Tunisie, en Inde et pour certaines en Chine où les coûts de main-d'œuvre sont huit fois moins cher. Au risque que l'espadrille y perde son âme. « Il y a cinq ans, nous vendions nos produits principalement sur les marchés. Aujourd'hui, nous contribuons modestement mais sûrement au rétablissement de l'équilibre de notre balance commerciale », s'amuse Mathieu Labat. 65 % du chiffre d'affaires est réalisé à l'export. Et cette part devrait encore augmenter. « Notre problème aujourd'hui est de faire face à la demande. Le marché nord-américain très prometteur sonne à notre porte. Pour répondre, il va nous falloir trouver d'autres ateliers au Pays basque. Même problématique pour le marché des ventes en ligne. » Le label made in France, s'il est attaché à la qualité et la créativité, reste en effet essentiel pour séduire ces clients lointains. « Nous avons été précurseurs dans la relance de l'espadrille, qui reste un marché cyclique. Il y a encore deux ans, nous étions seuls dans les salons. Aujourd'hui, on a vu fleurir la concurrence », commente encore Mathieu Labat. C'est ce dernier qui a eu l'idée de relooker les vieilles espadrilles d'aitatxi (grand-père en basque). « J'avais une paire d'espadrilles blanches avec des semelles en corde sur une étagère et à côté un logo du Tour de France, pour lequel j'ai travaillé. Je me suis dit, pourquoi ne pas faire une série spéciale, d'espadrilles aux couleurs du Tour de France ? » Pour l'encourager, la société du Tour lui cède les droits gratuitement. Mathieu s'associe alors avec Julien, sur le point de quitter sa banque et la France pour s'installer aux États-Unis. Semelles EVA, l'innovation Le duo va investir ses économies et négocier d'autres licences. Ainsi naîtra l'espadrille PSG, Stade Français, ou Biarritz Olympique. L'espadrille de marque comme Rip Curl, Kukuxumusu. Aujourd'hui, Art of Soule possède en portefeuille des licences diverses et étonnantes, notamment celle du groupe punk anglais mythique des Sex Pistols. La société basque a aussi développé des modèles plus stylés. Graphiste, styliste free-lance, Jérôme Chêne, après avoir collaboré à plusieurs marques de surfwear, s'occupe de dénicher les fournisseurs. Pour le jean, il s'approvisionne dans la dernière usine de tissu denim française, Bleu Océane, en Vendée. « Elle travaille pour Givenchy ou Louis Vuitton. » Art of Soule a innové en créant un modèle d'espadrilles avec des semelles EVA, une semelle intérieure en cuir et des renforts. Un modèle décliné en plusieurs versions. Elle s'est diversifiée aussi dans la charentaise made in Poitou-Charentes et le textile. « Reste que l'on ne lâchera jamais Mauléon et l'atelier familial qui nous fabrique les espadrilles. La Soule, c'est notre ADN », explique Mathieu Labat qui travaille avec la famille Marzat. Le succès aidant, cette unité est passée en cinq années de 5 à 27 employés. Les entrepreneurs sont donc à la recherche d'une autre unité de production mais aussi d'argent frais et d'investisseurs pour augmenter leur capacité de production. La concurrence commence en effet à copier les produits mais sur les marchés étrangers, Art of Soule conserve une longueur d'avance et joue les fédérateurs. Des distributeurs asiatiques ont en effet pris contact avec les Biarrots afin de recruter d'autres marques du Sud-Ouest, sur un créneau qualité, tradition et créativité.
    Lire la suite...
  • Cette année la région Midi Pyrénées innove avec la création d'un site dédié aux activités estivales.

    Vous pouvez découvrir les animations culturelles de la régio via le lien suivant : http://www.midipyrenees.fr/-Accueil-Guide-des-Festivals-
    Lire la suite...

  • Tout le monde connaît en montagne les traits rouges et blancs qui jalonnent les sentiers. Tous les GR (itinéraires de Grande Randonnée) de France et de Navarre sont balisés de la même couleur. Tous les ans, un peu avant l'été, des bénévoles de la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP) s'arment de pinceaux et de pots de peinture pour remettre en état chaque balise. André Berrotte est de ceux-là. Voilà des années qu'il s'investit et se rend utile pour le plus grand nombre. Des années aussi qu'il est président du Comité départemental de la randonnée pédestre. D'avril à juin, lui et les soixante et onze autres baliseurs des Pyrénées-Atlantiques s'en vont sur les chemins pour repeindre le balisage défectueux. "Ce qui compte, c'est rendre la marche du randonneur la plus fluide possible, et qu'il n'hésite pas à une bifurcation. Le balisage doit être logique, évident et visible en cas de brouillard." Une caisse à outils bien fournie Les Pyrénées-Atlantiques comptent 850 km de GR et près de 1 500 km de sentiers en tout genre. "On ne balise que les GR, poursuit André Berrotte, toujours en binôme. Patrice Bellanger, le responsable de la commission sentier, distribue à chacun un tronçon bien particulier qu'il s'agit d'arpenter dans les deux sens, pour vérifier le balisage." Le tronçon d'André part de Logibar jusqu'à Sainte-Engrâce, en Soule. Mais il lui arrive de prêter main-forte ailleurs, lorsqu'il faut repasser derrière certains, corriger des erreurs ou des négligences. Sa petite caisse à outils bien fournie, André est pointilleux et apprécie le travail bien fait. À l'aide d'une brosse et d'une pince pour couper les ronces, il nettoie avant de peindre sur des supports toujours bien visibles. Mais l'aménagement et l'entretien des sentiers restent l'apanage des entreprises d'insertion subventionnées par le conseil général. "Je randonne utile" Parler de lui, il n'aime pas ça. Il oriente autant que possible la conversation vers la FFRP, ce pour quoi il s'est engagé. "Je faisais partie du comité départemental du tourisme équestre qui s'est rapproché du comité de la FFRP. Ils cherchaient un président, et sans trop savoir comment, on m'a confié le poste. C'est comme cela que je me suis retrouvé baliseur. Du coup, je randonne utile. Et j'aime ça." André présente les topos édités par la FFRP, parle aussi des chemins de randonnée transfrontaliers (GRT). Un projet qui se met en place avec les communes concernées. Une vingtaine est déjà homologuée dans le département. Et pour parer au cafouillage engendré par les nombreux croisements entre les différents chemins, le conseil général réfléchit à une signalétique qui représentera bien chaque sentier à chaque intersection. La Fédération française de la randonnée pédestre a aussi créé une fiche d'appréciation destinée aux randonneurs, Eco Veille. Elle permet de faire un état des lieux, de dire ce qui ne va pas. Elle se télécharge sur le site de la Fédération et est distribuée dans les gîtes et les offices du tourisme. André Berrotte est intarissable. Sa Fédération, c'est aujourd'hui son moteur pour arpenter les chemins. À cheval ou à pied, l'homme se plaît à vadrouiller. À 75 ans, il n'est pas prêt de poser son sac. ZOOM Une vie sur les chemins André Berrotte a l'âme nomade. Il a passé sa vie sur les routes et les chemins, d'abord comme guide équestre aux quatre coins de la planète, ou presque. Tunisie, Algérie, Maroc, États-Unis… Et sur la traversée des Pyrénées qu'il connaît, du coup, mieux que personne. En 1991, il devient coordinateur de la structure environnement pour l'association Béarn Solidarité qui s'occupe de l'insertion des publics en difficulté. Leur travail consiste à nettoyer les sentiers, ainsi que les rivières et les berges. Aujourd'hui à la retraite, il poursuit son bénévolat à la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP), se plaît à arpenter les sentiers, seul ou à deux, à oeuvrer pour la communauté, se rendre utile. C'est ce qui le motive. André Berrotte ne monte plus à cheval, mais il est toujours en chemin. Qu'importe le moyen de transport en fin de compte. Par Laurence Fleury article paru dans le République des Pyrénées du 18/08/2012
    Lire la suite...

  • Le dimanche 2 décembre, la commune de Plagne accueillera le championnat Midi-Pyrénées 2012 de cyclo-cross. Cette épreuve placée sous l'égide la Fédération Française de cyclisme est organisée par le COC Cyclisme de Carbonne. Son président Patrice Mathieu et son prédécesseur David Boarin ainsi que Gérard Andrieux ont particulièrement œuvré pour faire de cette journée une réussite. L'épreuve se déroulera sur un circuit de 2 150 mètres tracé, autour du lac, en sous-bois (1,050 m), sur route (200 m), chemin (500 m) et prairie (400 m). Il comportera, en outre, un saut d'obstacle. La remise des dossards se fera à 9 h 20 et les départs seront échelonnés par catégories : Juniors et dames (juniors, seniors) à 10 h 20, cadets et dames (minimes, cadettes) à 11 h 20, minimes à 14 h 10, espoirs - seniors - masters à 15 heures. Plus de 150 compétiteurs y sont attendus. Ils se disputeront les dix titres régionaux correspondants à chaque catégorie.
    Lire la suite...

  • Barcelone est en travaux avec la création de sa nouvelle gare centrale. Ce chantier faramineux par son ampleur, projet ferroviaire le plus ambitieux d'Europe, est creusé dans une cuvette de 40 hectares de superficie. A terme, il représentera 145 m de hauteur et 5 étage répartis ainsi :
    les dix voies et cinq quais pour la L.V.G. la gare routière interurbaine réseau bus deux lignes de métro parking de 2800 places
    L'ensemble du projet représente une superficie totale de 164 hectares. Cette gare sera le point de passage obligatoire pour le trafic L.G.V. vers la France et de Madrid. La Sagrera, nom de la future gare, est prévue pour un transit de 100 millions de voyageurs par an avec une fin des travaux pour 2016.
    Cette construction a dévoilé les "entrailles" du Barcelone d'antan. La tranchée obligatoire, 5 km de long, pour cette réalisation vient de dévoiler 16 sites archéologiques allant des périodes néolithiques, ibères, romaines jusqu'au XVII ème siècle. La découverte la plus surprenante est un charnier d'une centaine de personne datant d'une épidémie ayant sévi il y a 3500 ans à Barcelone.
    Lire la suite...

  • Une date à retenir pour les amoureux du Rugby le vendredi 3 août à 20 heures.

    En effet, le Biarritz Olympique et l'Aviron Bayonnais s'affronteront au Stade d'Anoeta de San Sebastian pour accueillir la première "Coupe du Pays Basque de rugby", un match amical organisé par l'association Euskal Herria Kirola dans l'idée de promouvoir le rugby de l'autre côté de la Bidassoa.

    À travers cette coupe, Euskal Herria Kirola veut faire connaitre davantage le rugby, tout comme promouvoir sa pratique. “Nous voulons offrir un spectacle de haut niveau, afin que le rugby soit attractif aux yeux des enfants, et qu'ils s'essaient au rugby," a dit Jon Esturo, porte-parole de l'association Euskal Herria Kirola.

    Euskal Herria Kirola est une association créée par des sportifs du Pays Basque, une assemblée de sportifs, dont le champ d'action est "le Pays Basque culturel, le Pays Basque sportif".
    Lire la suite...

Le saviez-vous ?

  • Bornage des Pyrénées (12.04.13)
    La chaine des Pyrénées comprend 602 bornes. La borne n°1  débute sur la rive droite de la Bidassoa, pour se terminer au pied du Cap de Creus avec la borne 602. Ce bornage remonte à l'époque du Traité des Pyrénées.
  • La Pala Carta (23.10.12)
    La Pala Corta 

     
    Spécialité virile entre toutes ,elle est pratiquée avec un instrument ou "massue".
    Il faut aux joueurs des qualités physique et d’adresse exceptionnelles pour retourner pendant les échanges une pelote dure et vive. Régulièrement les palistes recouvrent de ruban adhésif (Chatterton) et résine de pin le manche de leur instrument pour favoriser son adhérence
    .


    La région Midi‐Pyrénées est une région phare pour la Pala corta puisque elle possède en son rang les champions du monde en titre 2010 à Pau et les vainqueurs de la coupe du monde 2011 à Brive, Sylvain Brefel et Thomas Iris.

    Mais les grands espoirs au niveau mondial dans cette discipline, ce sont les jeunes Tarbais Pierre Adrien Casteran et Benoit Chatellier.
    Déjà 4 fois Champions de France junior et 1/2 finalistes des derniers championnats de France seniors, ils espèrent décrocher leur premier titre de Champion du Monde le 28 Octobre , chez eux , à Tarbes.
  • Gaye Mariolle (04.07.12)
    Le soldat de Napoléon, Gaye Mariolle, natif de la vallée est à l'origine de la célèbre Fête des Mariolles de Campan dans les Hautes Pyrénées. 
  • Gaztelu Zahar (04.07.12)

    Fondé en 1945, Gaztelu Zahar est le premier chœur d'hommes du Pays basque français. Aujourd'hui, ses membres perpétuent la tradition transmise par leurs aînés du chant choral basque populaire.
  • Hourquette d'Ossoue (23.04.12)

    Le plus haut col sur la route du GR10 est celui de la Hourquette d’Ossoue dans le massif du Vignemale à 2 734 m d’altitude.